Pourquoi être membre

Être membre de COREM facilite et met en place un partage des problématiques communes à l’industrie par le biais de :

  • Participation directe aux travaux de la recherche précompétitive;
  • Droit exclusif d’implanter les nouvelles technologies;
  • Partage des coûts et des risques de la recherche précompétitive;
  • Participation au comité de la recherche précompétitive;
  • Participation au conseil d’administration.

 

PARTICIPATION DIRECTE AUX TRAVAUX DE LA RECHERCHE PRÉCOMPÉTITIVE

Les membres de COREM ont la possibilité de contribuer à un ou plusieurs projets de recherche précompétitive qui présentent pour eux un intérêt particulier, ainsi qu’à des journées technologiques. Ces événements sont l’occasion de présenter au personnel des établissements membres les projets du programme de recherche précompétitive, en cours de réalisation et venus à maturité, qui sont les plus susceptibles de retenir leur attention. Les informations recueillies au cours de ces journées peuvent influencer l’orientation de la recherche selon les besoins particuliers des membres participants. En plus d’avoir l’opportunité de participer concrètement à la validation des technologies en milieu industriel, les membres ont également accès à l’ensemble des résultats découlant du programme de recherche précompétitive. Ils disposent pour cela d’un accès sécurisé à Espace membres, la section de ce site qui leur est réservée.

 

DROIT EXCLUSIF D’IMPLANTER LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Pour une période de cinq ans, les membres bénéficient d’un droit exclusif d’implanter les technologies développées par COREM dans leur établissement. De plus, ils peuvent obtenir copie des rapports où sont consignés les résultats des différents projets précompétitifs.

Un agent de liaison est assigné à chacun des établissements membres. Son rôle principal consiste à faciliter les transferts technologiques et identifier, par la voie d’un rapport d’établissement annuel, les besoins technologiques spécifiques de l’établissement. La finalité des activités de liaison est d’assurer aux membres un volume croissant de retombées découlant des solutions technologiques développées par COREM.

 

PARTAGE DES COÛTS ET DES RISQUES DE LA RECHERCHE PRECOMPETITIVE

La valeur des activités de recherche précompétitive totalise approximativement 5 millions de dollars annuellement. Les activités de recherche précompétitive sont financées par les cotisations des membres industriels et par des programmes gouvernementaux d’assistance financière à la recherche et au transfert technologique. Les membres industriels bénéficient donc d’un effet de levier important sur les cotisations qu’ils paient à COREM, et ce, d’une part en raison du partage des coûts et des risques inhérents à la R et D avec les autres membres industriels, et, d’autre part, grâce à la contribution directe des gouvernements provincial et fédéral au financement du programme de recherche précompétitive.

De plus, les membres actifs canadiens ont droit à des avantages fiscaux (aux niveaux provincial et fédéral) sur la cotisation payée à COREM. Ainsi, en vertu de la Loi sur les impôts du Québec (L.I.Q.), les entreprises membres d’un consortium peuvent réclamer un crédit d’impôt remboursable de 35 % sur les cotisations versées à celui-ci, dans la mesure où la cotisation reçue est utilisée pour réaliser de la R et D au Québec. Il n’est pas nécessaire qu’une entreprise soit établie au Québec pour bénéficier de cet avantage, mais elle doit exploiter une entreprise au Canada. Considérant que la cotisation payée à un consortium de recherche est une dépense admissible aux crédits d’impôt à la R et D, le coût net de la cotisation, qui varie selon la situation particulière de chaque membre, est estimé à environ 30 % du montant payé.

 

PARTICIPATION AU COMITÉ DE LA RECHERCHE PRÉCOMPÉTITIVE

Chaque membre de COREM a le privilège de nommer un représentant pour siéger au comité de la recherche précompétitive, qui se rencontre au moins deux fois par année. Ce comité établit les priorités de chaque champ d’activités, sélectionne les projets, en effectue le suivi et recommande, au besoin, la réorientation ou l’arrêt des projets.

Pour chacun des projets approuvés, le comité de la recherche précompétitivenomme un ou des parrains. Le rôle du parrain est d’appuyer les chercheurs de COREM dans la réalisation de projets spécifiques, d’enrichir les activités de recherche précompétitive et de rendre compte, le cas échéant, du déroulement des travaux auprès du comité de la recherche précompétitive.

 

PARTICIPATION AU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Les membres du conseil d’administration sont élus annuellement pour une période d’une année. Chaque membre peut soumettre une candidature. Il revient au conseil d’approuver les grandes orientations du programme de recherche précompétitive. Il adopte les différents budgets de l’organisation ainsi que le montant de la cotisation annuelle.